La Légende des Mers


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il est pas frais ce poisson !

avatar
Eliott Odeline
Date d'inscription : 07/04/2014
Messages : 49
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Il est pas frais ce poisson ! Mer 29 Oct - 11:04

Étendu sur son lit, Eliott profitait d'un des rares moment de calme et de solitude qu'il venait d'avoir depuis des semaines. Plusieurs missions s'étaient enchaînées et il n'avait pas eu le temps de se reposer longtemps, enchaînant les nuits blanches qu'il passait souvent à espionner l'une ou l'autre personne qu'on lui avait demandé de garder à l’œil. Néanmoins, toute cette énergie perdue n'avait pas été vaine puisqu'il avait amassé assez d'argent et de renseignements pour pouvoir subsister quelques temps, qu'il passerait à récupérer.

Le jeune espion était perdu dans ses pensées, au bord de l'assoupissement. Et alors qu'il allait enfin s'endormir, on frappa violemment à la porte. Il ouvrit précipitamment les yeux et tourna la tête vers la porte, fou de rage qu'on l'ait réveillé. Il ne se leva pas pour autant et attendit que l'importun se lasse et s'en aille. Mais ce dernier persistait, au point qu'Eliott finit par se lever, fou de rage. Non, il refusait d'aller ouvrir. Enfin, avant qu'il n'entende de l'autre côté de la porte :

"Monsieur Odeline, ouvrez, je sais que vous êtes là"

L'espion se tourna vers la porte. "Odeline", était-ce ainsi que l'inconnu venait de l'appeler ? Rares étaient ceux dans cette ville qui connaissaient son véritable nom, qu'il employait d'ailleurs avec la plus grande prudence. Par réflexe, le jeune homme saisit un stylet posé sur la table au cas où les choses tourneraient mal et ouvrit la porte avec prudence. Un homme plus âgé se tenait sur le perron.

"Monsieur, vous devez vous être trompé de person..."

Il n'eut le temps de finir que l'inconnu débita à voix basse une phrase qu'il semblait avoir apprise par coeur :

"Mon maître aurait besoin de vos service et vous recommande vivement de suivre ces instructions"

Sur ce, il tendit à Eliott une enveloppe qu'il contempla quelques instants avant que l'espion ne réponde en souriant :

"Je suis désolé, mais je ne prends plus d'affaire. je comptais quitter l'île la sem...

Une nouvelle fois, l'inconnu le coupa :

"Venez, c'est tout. Evidemment, vos services seront rétribués."

L'espion voulu protester à nouveau mais l'homme parti rapidement, laissant l'enveloppe à l'espion qui l'avait saisi. Inutile de le retenir, ça ne servirait de toute manière à rien. En tout cas, son maître ne devait pas être un homme charmant étant donné que la proposition d'emploi sonnait d'avantage comme un ordre. Il ferma la porte à double tour et entreprit de jeter un oeil au contenu de l'enveloppe. Une carte de l'archipel voisin s'y trouvait, de même qu'un mot "Demain, à l'aube. Venez seul. Le nom de l'île et de la plage était également noté, de même que sa situation sur la carte. Eliott n'avait nullement envie d'accepter une nouvelle affaire, mais avait-il le choix. Il décida qu'il se rendrait à l'endroit prévu le lendemain et déclinerait l'offre une fois le maître devant lui. Autant se parler directement, ce qui épargnerait de l'encre et du temps. Sur ce, il retourna se coucher en ayant pris soin d'avoir dissimulé les papier dans sa veste.

Le lendemain, encore fatigué du à sa nuit écourtée, il demanda à un capitaine qu'il connaissait bien, s'il pouvait le conduire à Nailla en même temps que la cargaison que son navire transportait. Le capitaine accepta lorsqu'il vit quelques bijoux sans grande valeur se glisser dans sa poche. Le navire accosta alors que le soleil allait bientôt se lever. Il faisait encore très noir et l'espion eu du mal à trouver l'endroit indiqué sur la carte, qu'il cacha dans la doublure de sa veste une fois le lieu de rendez-vous atteint. Il ne lui restait désormais plus qu'à patienter.
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Il est pas frais ce poisson ! Ven 31 Oct - 15:33

Ssakha n’aimait pas ça, mais il n’avait pas vraiment le choix. S’il voulait que ses plans à long terme fonctionnent, il lui fallait également des alliés sur terre, de traitres à leur propre race. Il lui fallait donc prendre contact avec ce genre… d’être et les rencontrer. En haut. Il n’aimait pas ça.

Mais il n’avait pas le choix.

Aussi fit-il parvenir une lettre  à l’un de ces êtres qui pourraient lui être utile dans son objectif final, lui donnant rendez-vous auprès de l’eau, sur une plage de la mer des Douleurs. Histoire de ne pas rester  trop longtemps hors de l’eau, certes, mais également de pouvoir fuir rapidement en cas de trahison du marcheur de terre. Une fois lui avait suffi.

Une fois venue l’heure convenue,  ayant prétexté un besoin de s’isoler et de méditer afin de justifier sa brève absence auprès de son peuple, il sortit de l’eau,  gardant sa forme marine, serpentant sur la plage en avançant vers le seul autre être présent. Vêtu toujours de sa tenue d’Etincelle des Mers, il avait, naturellement, quelque chose d’imposant et  de majestueux. Il regarda le Marcheur de Terre face à lui, poussant un sifflement léger.

« Elitt Odeline, je présume. Je suis Ssakha Slithen, votre futur… employeur. Je suis certain que vous et moi allons trouver un accord qui nous arrange tous deux."
avatar
Eliott Odeline
Date d'inscription : 07/04/2014
Messages : 49
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Il est pas frais ce poisson ! Lun 3 Nov - 13:55

Au bout de quelques minutes, Eliott entendit enfin du bruit. Enfin, pas exactement de l'endroit où il s'attendait, mais du bruit tout de même. Aussi, quelle ne fut pas sa surprise en voyant sortir tout droit des océans un Vodni richement habillé. Il l'observa quelques instants et sembla l'avoir déjà vu, ce qui était impossible puisque jamais il n'avait eu pour employeur ou pour pigeon une personne de cette race. Il laissa cette sensation de déjà vu de côté et salua l'homme d'un signe de tête. Il faisait encore noir mais ses yeux s'étaient habitués à l'obscurité durant ces quelques minutes d'attente. Ainsi, par réflexe, il vérifia que son interlocuteur n'avait pas d'arme, ou du moins repérer celles qui seraient capables de lui trancher la gorge. Mais vu la distance entre les deux hommes, seuls les armes à lancer pourraient l'atteindre. Il écouta le discours du Vodni et ne pus réprimer une sueur froide lorsqu'il entendit son nom. Comment ne pas connaître la réputation de l’Étincelle des mers lorsque l'on côtoyait les chefs politiques de ce monde ? Il ne savait pas grand chose à sa sujet, excepté le fait qu'il n'aimait guère la compagnie des peuples de la surface. Alors pourquoi voulait-il faire affaire avec Eliott Odeline en particulier ? Sa réputation irait-elle jusqu'aux fonds des océans ? Cela n'empêcha qu'il répondit sur le ton d'un jeune homme irrité qu'on lui ait gâché les vacances qu'il s'accordait :

"En effet. C'est un honneur de rencontrer l'Etincelle des mers. En revanche, je vous avoue que la situation m'intrigue plus qu'elle ne m'enthousiasme. Qu'attendez-vous de moi exactement ?"

L'espion avait toutes les raisons de se méfier de cet homme. Il avait appris que plus ses clients étaient puissants, plus il risquait de se faire tuer pour éviter de révéler des informations importantes. Les hommes politiques et chefs d'état étaient prêt à tout pour arriver à leurs fins. Aussi, il refuserait certainement la proposition du Slithen. Bien sur, tout dépendait du prix à gagner, qu'il espérait à la hauteur de la fortune de cet employeur mystérieux.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il est pas frais ce poisson !

Il est pas frais ce poisson !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légende des Mers :: Mers des Douleurs :: L'archipel est :: Nailla-