La Légende des Mers


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Naveedîle - Le début d'une amitié

avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Naveedîle - Le début d'une amitié Mar 28 Oct - 3:44

Je navigue depuis une semaine déjà, et je n’ai rencontrés aucunes îles intéressantes.

_ Commandant, nous n’avons presque plus de nourriture dans le garde-manger.

_ C’est embêtant, il va nous falloir trouver un port commercial.

_ Commandant, une terre n’est pas très loin, et elle est plutôt grosse.

_ Bien, allons-y.

On se dirige vers l’île en vue.
Ca tombe vient, elle est habitée et semble même être commerciale.


_ Descendons à présent.

_ Devons-nous laisser le navire sans surveillance ?

_ Oui, lorsque nous sommes dans un port, il n’y a pas besoin de le garder.

_ Compris.

_ Ça fait bizarre de retourner sur le sol

_ Bloody, je vous charge de recharger le garde-manger. Vous avez carte blanche et vous mettrez la note sur le compte de la famille Akechi. Et si aucun des commercants ne connaissent les grandes familles nobles Rajasa, dîtes-leur d’envoyer la note à Sesunmon, dans le Grand Empire de l’Eternel.

_ Compris Commandant.

Ainsi, Bloody nous quitte.

_ Je vous laisse du temps libre sur terre. Revenez avant le départ qui se fera demain matin.

Et le groupe s’éclate.
Bien, plus qu’à me promener.
La ville est belle, c’est une rare ville Naveediel. Il semblerait qu’ils aient construit cette ville pour vivre paisiblement. Et, à en juger le manque d’hommes, seuls les femmes, les enfants et les sages vivent ici. Je suppose que les hommes sont considérés comme des guerriers dans cette ville.


_ Commandant !

_ Qu’y a-t-il Catalina ?

_ Je tenais à vous remercier. Avant, je ne vivais que très peu, mais vous, vous nous donnez peu d’ordres et nous pouvons nous sentir libre.

_ Je ne vous ai pas recruté pour vous supprimer votre vie, mais pour m’aider. Et que voulez-vous dire par ‘’vivre peu’’ ?

_ Commandant, vous n’avez plus besoin de me tutoyer. Ca fait un petit bout de temps que nous naviguons sur le même bâtiment. Et bien, je vivais dans l’ombre et souvent, j’étais enchainé par les hommes.

_ Bien, à présent, je te conseille d’user de ton temps libre et de profiter de la terre. Nous n’aurons peut-être pas de nouvelles opportunités.

_ Merci.

Catalina s’en va.
Je me dirige vers un bois qui se situe tout près de la ville. Et qui vois-je ? Ulrik qui s’entraine.


_ Ulrik, que faîtes-vous seul dans ce bois ?

_ Je m’entraine Commandant.

_ J’ai remarqué un symbole sur ton bras. Que veut-il dire ?

_ C’est le symbole des Assassins des Ombres.

_ Oh, je vois, je me demandais bien d’où pouvait sortir une telle maîtrise du sabre, et cette façon de bouger.

_ Et votre tatouage, que représente-t-il ? J’ai remarqué qu’il ressemblait à la marque sur votre Haori.

_ Je l’ignore. Je l’ai depuis mes plus lointains souvenirs.

_ Et votre famille ne vous en a jamais parlé ?

_ Non. Seuls mes parents en connaissent l’origine, mais ils ont péris.

_ Désolé, Commandant, je ne le savais pas.

_ Ne vous en faites pas, ce n’est pas votre faute.

_ Commandant, comment c’est : la noblesse ?

_ La famille Akechi fait partit des plus grandes familles nobles. En générale, ces familles vivent dans la cours de l’Empereur afin de les endoctriner jeunes. Et lors de l’enfance, nous pouvons faire des rencontres…

_ Des amis ?

Je me retourne rapidement.

_ Cela ne vous regarde pas.

* Quel changement d’expression *

Puis je m’en vais.
Si je m’attendais à cela, les souvenir de Shiro refont surfaces. Pourquoi est-il parti ? Pourquoi ne m’a-t-il rien dit ?
C’est questions deviennent de véritables ennemies, je pense que c’est pour ça que je les avais abandonnées.
Peu à peu, je revenais vers la ville.
Bien, il est de se reposer.
Je vais dans ma loge et me repose.
Le lendemain, tout le monde était sur le pont. Je ne sais ce qu’ils ont fait de leur nuit et je m’en fiche.


_ Je vous félicite d’être ponctuel et de m’avoir écouté. Avant de partir, j’ai une chose à vous dire. Tutoyer-moi. Cela fait plusieurs jours que nous naviguons ensembles. Ce n’est plus comme si l’on venait de se rencontrer.

_ Vous aussi, je veux dire, toi aussi Commandant.

_ Tutoie-moi aussi, Commandant.

_ Toi aussi, Chef du clan Akechi.

_ Bien, repartons.

Et ainsi, on reprend le large.

Naveedîle - Le début d'une amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légende des Mers :: Autres Lieux :: Étendues d'eau-